Catalogue des œuvres

Trois Poèmes de Stéphane Mallarmé     135/(127)

Pour chant et piano

1. Soupir
2. Placet futile
3. Éventail

Poète :
Stéphane Mallarmé

Incipit :
1. Mon âme vers ton front où rêve, ô calme cœur
2. Princesse ! à jalouser le destin d’une Hébé
3. O rêveuse, pour que je plonge

Date de composition :
été 1913

Dédicataires :
à la mémoire de Stéphane Mallarmé et en hommage à Madame E. Bonniot (née G. Mallarmé)

Édition :
Durand, octobre 1913

Première audition :
Paris, 21 mars 1914, salle Gaveau, par Ninon Vallin, l’auteur au piano

Commentaire :
l’autorisation de mettre en musique les poèmes fut accordée à Debussy par les héritiers de Mallarmé sur l’intervention de Maurice Ravel, qui avait lui-même composé au même moment des mélodies sur deux de ces poèmes.