Catalogue des œuvres

Préludes (Deuxième livre)     131/(123)

Pour piano

I. Brouillards
II. Feuilles mortes
III. La Puerta del Vino
IV. Les Fées sont d’exquises danseuses
V. Bruyères
VI. « Général Lavine » eccentric
VII. La Terrasse des audiences du clair de lune
VIII. Ondine
IX. Hommage à S. Pickwick Esq. P.P.M.P.C.
X. Canope
XI. Les Tierces alternées
XII. Feux d’artifice

Dates de composition :
1911-1912

Édition :
Durand, avril 1913 ; Henle, 1998 ; Durand, 1985, Édition critique des œuvres complètes, I/5

Premières audition :
I, II et III, Paris, salle Érard, 5 mars 1913, par l’auteur ; IV, VII et XII, Paris, Société nationale de musique, 5 avril 1913, par Ricardo Viñes ; V et VI, salle Érard, 8 avril 1913, par Norah Drewett ; l’ensemble du livre : Londres, 12 juin 1913, Aeolian Hall, par Walter Rummel ; VII, IX et X, par l’auteur, « Gala Debussy », le 19 juin 1913

Commentaire :
sur l’origine des titres, « La Puerta del Vino » est le nom d’une porte mauresque de l’Alhambra de Grenade ; « Les Fées sont d’exquises danseuses » est le titre d’une illustration d’A. Rackham pour le livre de J.-M. Barrie, Peter Pan in Kensingston Gardens offert à Chouchou Debussy pour ses étrennes de 1912 ; « Général Lavine eccentric » d’après Edward Lavine, clown à l’affiche à Paris en 1910 ; « Hommage à S. Pickwick Esq. P.P.M.P.C. » d’après Les Aventures de M. Pickwick de Ch. Dickens, P.P.M.P.C. signifiant : Perpetual President Member Pickwick Club ; « Canope » nom d’un vase funéraire égyptien dont Debussy avait deux modèles sur sa table de travail ; « Feux d’artifice » est une allusion à la fête du 14 juillet suggérée par l’allusion finale à La Marseillaise.