Biographie

La consécration

1903

Ordre National de la Légion d'honneur : Debussy est nommé Chevalier le 13 janvier 1903 [© Centre Debussy]

janvier
Debussy est promu Chevalier de la Légion d'honneur grâce à Louis Laloy qui avait sollicité Jules Combarieu, directeur de La Revue musicale et chef de cabinet du ministre de l'Instruction publique.

février
Debussy travaille comme critique au Gil Blas : vingt-cinq articles hebdomadaires seront écrits jusqu'en juin 1903.

23 février
« Lettre ouverte à Monsieur le chevalier C. W. Gluck », article de Debussy qui inaugure un nouvel idéal de tradition nationale.

21 avril
Concert Debussy à la Schola cantorum. Au programme : Quatuor à cordes par le Quatuor Parent, « De Fleurs » (troisième Proses Lyriques) et Chansons de Bilitis par Lucienne Bréval et l'auteur ; Pour le Piano par Ricardo Viñes et Nocturnes (transcription pour 2 pianos).

23 avril-3 mai
Deuxième séjour à Londres pour le Gil Blas afin de rendre compte du cycle de la Tétralogie dirigée par Hans Richter à Covent Garden.

mai-juillet
Debussy reprend la Rapsodie pour saxophone ainsi que la Suite bergamasque pour piano. Il débute la composition de l'Isle joyeuse.

fin juin
Il abandonne le Gil Blas et la critique sur un dernier article intitulé « Bilan musical en 1903 ».

Poissons d'or, laque japonaise du XIXe siècle qui était accrochée dans le cabinet de travail de Debussy [© Musée Claude Debussy, Saint-Germain-en-Laye]

8 juillet
Signature du contrat avec Durand pour les Images 1ère série (« Reflets dans l'eau », « Hommage à Rameau », « Mouvement ») et 2e série (« Cloches à travers les feuilles », « Et la lune descend sur le temple qui fut » et « Poissons d'or »), ainsi que pour trois pièces à deux pianos ou orchestre qui deviendront en 1908 les Images pour orchestre.

La Mer, manuscrit autographe, page 1 [© BnF]

10 juillet-1er octobre
Troisième séjour à Bichain, Debussy entreprend La Mer, achève les Estampes pour piano (« Pagodes », « La Soirée dans Grenade », « Jardins sous la pluie ») et corrige la partition d'orchestre de Pelléas et Mélisande.

automne
L'amitié avec Pierre Louÿs s'est distendue : Debussy supprime le nom de son ami comme dédicataire de la deuxième pièce des Estampes.

octobre
Debussy offre à Emma Bardac un exemplaire dédicacé des Estampes pour piano.

14 octobre
Signature chez Durand du contrat du Diable dans le beffroi, conte musical en 2 actes et 3 tableaux qu'il pense avoir terminé en mai 1905.

30 octobre
Reprise de Pelléas et Mélisande à l'Opéra-Comique pour douze représentations.

15 novembre
Le Prélude à l'après-midi d'un Faune est à l'affiche de deux associations symphoniques parisiennes : Camille Chevillard le dirige aux Concerts Lamoureux et Gabriel Pierné aux Concerts Colonne.

26 novembre
Debussy accepte la proposition de l'éditeur Énoch d'achever Briséïs d'Emmanuel Chabrier (livret de Catulle Mendès). Le projet n'a pas de suite.

1904

début d'année
Debussy compose D'un cahier d'esquisses.
Il est désigné comme juré suppléant aux « Concours de la Ville de Paris ».

9 janvier
Première audition des Estampes par Ricardo Viñes à la Société nationale de musique.

16 janvier
Concert Debussy chez la princesse de Cystria, avec au programme : le Quatuor par le Quatuor Zeitlin, La Mer et Le son du cor s'afflige, mélodies chantées en première audition par Marthe Legrand, Debussy au piano ; deux des Proses lyriques et Mandoline par Maurice Bagès et Debussy au piano ; les Estampes par Blanche Selva.

22 janvier
Jean Lorrain, chroniqueur mondain, publie « Les Pelléastres » dans Le Journal : l'œuvre de Debussy s'installe désormais comme une des données de la vie musicale.

4 février
Reprise de La Damoiselle élue à l'Opéra-Comique avec Mary Garden, sous la direction d'André Messager.

février
Debussy enregistre avec Mary Garden pour la Compagnie française du Gramophone trois des Ariettes oubliées et la scène de la chevelure de Pelléas et Mélisande.
Paris Illustré publie D'un cahier d'esquisses, qui est ensuite acheté par les éditions Schott-frères à Bruxelles.

avril-mai
Debussy compose Deux danses pour harpe et orchestre : « Danse sacrée » et « Danse profane », commande de la maison Pleyel pour les concours du Conservatoire de Bruxelles. Ces danses sont publiées presque en même temps que les Trois Chansons de France sur des poèmes de Charles d'Orléans et Tristan L'Hermite.

mai
Concert d'œuvres de Debussy interprétées par Émile Engel et Jane Bathori, qui deviendront de fidèles défenseurs de la musique de Debussy.

juin
La vie personnelle de Debussy bascule : la dédicace des Fêtes galantes (2e série) qu'il offre à Emma Bardac prouve que leur amour est scellé. Il a emprunté à Jules Laforgue le tendre qualificatif de « petite Mienne » avec lequel il désigne Emma.

15 juillet
Debussy décide Lilly à partir pour Bichain.

Debussy à Pourville (Normandie), où il séjourna avec Emma Bardac d'août à octobre 1904 [© Centre Debussy]

début août-mi octobre
Debussy séjourne en cachette avec Emma au Grand Hôtel de Jersey. Puis ils s'installent à Pourville (Normandie). Il corrige les épreuves de Masques et de Fêtes galantes, remanie l'Isle joyeuse.

octobre
Debussy déménage et s'installe au 10, avenue Alphand.

13 octobre
Lilly Debussy tente de se suicider en se tirant une balle de revolver dans l'estomac.

4 novembre
Les journaux rendent publique la tentative de suicide de Lilly : de nombreux amis vont s'éloigner alors de Debussy.

6 novembre
Première audition des Deux Danses aux Concerts Colonne, sous la direction d'Édouard Colonne, Madame Wurmser–Delcourt à la harpe.

1905

janvier
Début des négociations en vue du divorce avec Lilly : une « espèce de cauchemar » qui dura jusqu'au mois d'août.

10 février
Première audition de Masques et de L'Isle joyeuse par Ricardo Viñes, salle Aeolian. Il les rejoue huit jours plus tard salle Pleyel à un concert de la Société nationale de musique.

Couverture de la partition de La Mer, réduction pour piano à quatre mains réalisée par Debussy (Durand, 1905) [© Centre Debussy]

5 mars
« 5 mars » est la date indiquée sur la particelle de La Mer ainsi que sur la partition d'orchestre, signalant l'achèvement de l'œuvre qui sera éditée en juillet et mise dans le commerce en novembre, avec la couverture en couleurs d'après Hokusai.

31 mars
Signature par Debussy et Maeterlinck du contrat de cession de Pelléas et Mélisande à Durand.

5 avril
Reprise de Pelléas et Mélisande à l'Opéra-Comique avec les interprètes de la création, sous la direction d'Alexandre Luigini, pour six représentations.

4 mai
Emma et Sigismond Bardac divorcent. Elle est enceinte depuis quelques semaines.

Louis Laloy et Jean Marnold tentent de décider Debussy à écrire dans Le Mercure musical, revue qu'ils viennent de créer.

juin
Publication de la Suite bergamasque pour piano, dernière œuvre originale publiée par Fromont.

17 juillet
Debussy signe un contrat d'exclusivité avec l'éditeur Jacques Durand. Le jour même, la justice le condamne à verser à Lilly une pension alimentaire mensuelle de 400 francs qui sera assurée par l'éditeur Durand à qui Debussy s'engage à céder ses droits d'auteurs.

fin juillet-30 août
Séjour à Eastbourne avec Emma. Il achète un piano à queue Blüthner. Avant de retourner à Paris, ils passent quelques jours à Londres.

2 août
Le Tribunal civil de la Seine prononce le divorce de Debussy et Lilly Texier. Pendant les années 1905 et 1906, les seuls amis de Debussy sont Louis Laloy et Jacques Durand. Une page de sa vie s'est tournée.

7 août
Il achève la correction des premières épreuves de La Mer.

octobre
Debussy et Emma s'installent au 64, avenue du Bois de Boulogne à Paris (il faut noter que dans le courant du mois de janvier 1908, le numéro de la rue change, passant à 80, avenue du Bois de Boulogne).

15 octobre
Première audition de La Mer aux Concerts Lamoureux, sous la direction de Camille Chevillard.

22 octobre
Reprise de La Mer par les mêmes interprètes.

Chouchou Debussy (vers 1907) : on devine la main de Debussy à gauche [© Centre Debussy]

30 octobre
Naissance de Claude-Emma Debussy, dite Chouchou.

6 décembre
Première audition de la troisième des Trois mélodies de Verlaine par Mme Camille Fourrier.

14 décembre
Première audition de l'Hommage à Rameau par Maurice Dumesnil.

1906

janvier
Debussy se lie avec le jeune musicien portugais Francisco de Lacerda et lui confie la partition des Fêtes de Polymnie de Rameau dont Durand lui a demandé d'assurer l'édition pour les Œuvres complètes du musicien.

6 février
Causerie de Louis Laloy sur « L'œuvre de C. Debussy » salle des Agriculteurs : Ricardo Viñes crée ensuite les Images (1ère série).

8 mars
Composition de Sérénade à la poupée, qui deviendra la troisième pièce de Children's corner.

25 mars
Déjeuner chez Durand avec Richard Strauss qui avait souhaité faire la connaissance de Debussy.

avril
Victor Segalen, jeune écrivain, rencontre Debussy et lui parle des musiques qu'il a entendues en Polynésie où il vient de séjourner deux ans.

mai
Les relations avec Paul-Jean Toulet reprennent, plus étroites qu'avant.

juin et juillet
Debussy travaille à nouveau à Ibéria et au Diable dans le beffroi.

8 août-1er septembre
Villégiature en famille près de Dieppe, au Grand Hôtel du Puys.

1er novembre
Reprise de Pelléas et Mélisande à l'Opéra-Comique, sous la direction de Franz Ruhlmann pour dix-sept représentations.

décembre
Sollicité par Georges Jean-Aubry, Debussy est membre d'honneur du « Cercle de l'art moderne » du Havre.

1907

janvier
Debussy assiste aux répétitions de Pelléas et Mélisande au Théâtre de la Monnaie à Bruxelles.

Orchestration de la mélodie « Le Jet d'eau », troisième des Cinq poèmes de Baudelaire.

Les relations Debussy-Ravel sont assombries par divers incidents.

juillet
Gabriel Mourey propose à Debussy un projet à partir du Roman de Tristan de Bédier.

août-mi-septembre
Vacances à Pourville, au Grand Hôtel. Debussy travaille à « Rondes de printemps », troisième des Images pour orchestre.

Dédicace : « À mon bon maître / Claude Debussy / son tout affectueusement dévoué / André Caplet / avril 1917 » [© Centre Debussy]

octobre
Première visite d'André Caplet pour organiser un concert au Havre : c'est le début d'une collaboration qui prendra beaucoup d'importance dans la vie de Debussy.

Victor Segalen lui dédie « Voix mortes : musique Maori », publié dans le Mercure musical.

4 novembre
Première audition de la Petite suite orchestrée par Henri Busser, sous la direction de Camille Chevillard.

novembre
Debussy joue à Louis Laloy et à Ricardo Viñes Images (2e série) pour piano (« Cloches à travers les feuilles », « Et la lune descend sur le temple qui fut » et « Poissons d'or »). Il travaille encore à la mise au point d'un livret sur Tristan.

1908

12 janvier
Debussy dirige pour la première fois une de ses œuvres, La Mer, aux Concerts Colonne avec grand succès.

20 janvier
Debussy et Emma Bardac se marient à la mairie du 16e arrondissement de Paris.

26 janvier
Il dirige à nouveau La Mer aux Concerts Colonne.

1er février
À Londres, au Queen's Hall, Debussy dirige le Prélude à l'après-midi d'un faune et La Mer.

21 février
Première audition des Images (2e série) par Ricardo Viñes.

6 mars
La Mer dans la transcription d'André Caplet pour deux pianos à six mains est donnée en concert à Paris par Marcel Chadeigne, Aug. Delacroix et Roger-Ducasse.

mars
Publication à Londres de Claude-Achille Debussy par Louise Liebich, première biographie du compositeur (éditions John Lane).

mai
Debussy assiste à l'une des dernières répétitions et à la générale d'Hippolyte et Aricie de Rameau.

21 mai
Avec André Caplet, il assiste à la seconde représentation de Boris Godounov à l'Opéra.

Couverture illustrée par Debussy de la partition de Children's Corner (éditions Durand) pour les trois ans de sa fille Chouchou[© Centre Debussy]

12 juin
Pelléas et Mélisande est repris à l'Opéra-Comique, avec Maggie Teyte dans le rôle de Mélisande, sous la direction de Franz Ruhlmann pour dix-neuf représentations.

été
Les finances de la famille Debussy ne permettent pas d'aller, comme les années précédentes, passer un mois sur les côtes de la Manche.
Debussy achève la composition de Children's corner ainsi que celle des Chansons de Charles d'Orléans ; il travaille au livret d'Orphée de Victor Segalen ainsi qu'à un nouveau conte d'Edgar Poe, La Chute de la Maison Usher.

2 octobre
Debussy fait la connaissance du violoniste américain d'origine hongroise, Arthur Hartmann, qui a réalisé la transcription pour violon et piano de la deuxième Ariettes oubliées (« Il pleure dans mon cœur »).

octobre
Publication chez Durand des Trois Chansons de Charles d'Orléans.

novembre
Visite d'Edgar Varèse à Debussy.

23 décembre
Première audition de Children's corner par Harold Bauer au Cercle musical de Paris.

25 décembre
Fin de la composition d'Ibéria.

30 décembre
Fin de la composition de Rondes de printemps.

1909

4 janvier
Début de la composition de Gigues.

février
Debussy, sur proposition de Gabriel Fauré, devient membre du Conseil supérieur du Conservatoire.

27 février
Il dirige le Prélude à l'après-midi d'un faune et les Nocturnes au Queen's Hall à Londres.

printemps
Depuis quelques mois il souffre « d'hémorragies presque quotidiennes », premiers symptômes du cancer qui l'emportera dix ans plus tard.

11 mars
Première audition des Trois Chansons de Charles d'Orléans par huit chanteurs de la chorale Engel-Bathori.

9 avril
Debussy dirige La Damoiselle élue et les Trois Chansons de Charles d'Orléans aux Concerts Colonne.

mai
Cinquième séjour à Londres pour une production de Pelléas et Mélisande à Covent Garden.
Compose The little Nigar et Hommage à Haydn.

Claude Debussy photographié par Félix Nadar (1909) [© BnF]

juin
Nadar photographie Debussy dans des postures officielles.

11 juin
Debussy assiste à une représentation des Ballets Russes de Diaghilev au Théâtre du Châtelet : Ivan le terrible avec Chaliapine et Le Festin dans lequel dansent notamment Vaslav Nijinsky et Tamara Karsavina.

juillet
Réunion chez Durand pour mettre au point avec Diaghilev un projet de ballet : en quelques jours, Debussy écrit l'argument auquel est donné le titre de Masques et bergamasques

été
Au lieu de gagner, comme les autres étés, une station balnéaire de la Manche, Debussy reste à Paris avec les siens.
Il travaille à la Chute de la Maison Usher d'après Edgar Poe et corrige les épreuves de Rondes de printemps.

septembre
Publication de la première biographie française : Claude Debussy de Louis Laloy.
Correction avec André Caplet des épreuves de « Rondes de printemps » (troisième des Images pour orchestre).

automne
Le peintre Henry de Groux réalise deux pastels et un buste de Debussy.

décembre
Debussy compose la Rapsodie pour clarinette pour le concours du Conservatoire, ainsi que le premier cahier des Préludes pour piano dont il date précisément chacun, du 7 décembre 1909 au 5 janvier 1910.