Biographie

Les années de formation

1862

Maison natale de Debussy à Saint-Germain-en-Laye où il vécut ses deux premières années [© Centre Debussy]

22 août
Naissance d'Achille-Claude Debussy à Saint-Germain-en-Laye, 38 rue au Pain, premier enfant de Manuel-Achille Debussy et Victorine Manoury qui tiennent un commerce de faïence.

1863

Septembre
Naissance d'Adèle-Clémentine Debussy.

1864

Debussy bébé (ca 1863) [© Centre Debussy]

31 juillet
Baptême d'Achille-Claude Debussy : ses parrain et marraine sont Clémentine Debussy sa tante et l'ami de celle-ci, Achille Arosa.

Fin d'année
Cessation du commerce peu prospère de faïence. La famille Debussy est hébergée à Clichy, chez Edme Manoury, grand-mère d'Achille-Claude.

1867

19 septembre
Naissance d'Emmanuel Debussy à Paris.

1868

Manuel-Achille Debussy travaille à l'imprimerie Paul Dupont. La famille s'installe à Paris, 69 rue St-Honoré.

1870

Victorine Debussy séjourne à Cannes avec ses enfants, chez sa belle-sœur Clémentine Debussy. Achille-Claude Debussy y prend ses premières leçons de musique avec le violoniste Jean Cerutti.

16 février
Naissance d'Alfred Debussy, quatrième enfant.

24 avril
Baptême d'Alfred Debussy.

1871

Mars-mai
Manuel Debussy s'engage dans la Garde Nationale et prend part à la Commune de Paris. Emprisonné au camp de Satory, il y rencontre le compositeur Charles de Sivry qui lui recommande de confier Achille-Claude Debussy à Antoinette Mauté, sa mère professeur de piano. Pendant de longs mois, Victorine Debussy et ses quatre enfants vivent dans un très modeste appartement, 59 bis rue Pigalle. Elle assume seule l'instruction d'Achille-Claude Debussy qui, contrairement à ses frères et sœurs, ne fréquente aucune école.

Décembre
Procès et jugement du Conseil de guerre : Manuel Debussy est condamné à quatre ans de prison.

1872

Mai
Début des démarches effectuées par Victorine Debussy auprès des autorités militaires pour atténuer la peine de prison de son mari.

Debussy élève au Conservatoire (ca 1874) où il débuta ses études à l'âge de dix ans [© BnF]

22 octobre
Préparé pendant l'année par Antoinette Mauté, Achille-Claude Debussy se présente et est admis au Conservatoire dans les classes de piano d'Antoine Marmontel et de solfège d'Albert Lavignac.

1873

Début d'année
Après un an d'incarcération, la peine de prison de Manuel Debussy est convertie en quatre années de suspension de droits civiques.

1er septembre
La famille s'installe dans un deux pièces, 13 rue Clapeyron.

10 novembre
Naissance d'Eugène-Octave Debussy.

1874

13 janvier
Examen de piano qui inspire à Marmontel le jugement suivant : « Charmant enfant, véritable tempérament d'artiste ; deviendra un musicien distingué ; beaucoup d'avenir. »

Juillet
Examen de piano : deuxième accessit avec le deuxième Concerto de Chopin.

1875

Achille-Claude Debussy se lie avec Gabriel Pierné et Paul Vidal.

Juillet
Examen de piano : premier accessit avec la première Ballade de Chopin.

1876

Programme du premier concert public de Debussy dont le talent d'accompagnateur fut acclamé par la presse locale [© BnF]

16 janvier
Achille-Claude Debussy participe pour la première fois à un concert public à Chauny (Aisne), organisé par la Fanfare des Manufactures. Il accompagne la cantatrice Léontine Mendès dans un programme composé d'extraits d'opéras et de pièces instrumentales.

18 mars
Second concert à Chauny.

Juin
Examen de solfège : première médaille. Pas de récompense en piano.

1877

Mort d'Eugène Debussy, âgé de moins de quatre ans, des suites d'une méningite.

Juillet
Examen de piano : deuxième prix avec le premier mouvement de la Sonate en sol mineur de Schumann. Deuxième prix également à Camille Bellaigue, futur critique musical.

27 novembre
Achille-Claude Debussy entre dans la classe d'harmonie d'Émile Durand.

1878

Juin
Échec au concours de piano où Achille-Claude Debussy n'obtient aucune récompense.

1879

Il se lie au conservatoire avec Raymond Bonheur et René Chansarel.

20 juin
Examens de piano et de solfège : à nouveau, aucune récompense, ce qui lui vaut le commentaire suivant d'Émile Durand : « Élève très bien doué pour l'harmonie, mais d'une étourderie désespérante. »

Été
Achille-Claude Debussy séjourne au château de Chenonceaux chez Marguerite Wilson-Pelouze, femme excentrique, fortunée, séduisante et ardente wagnérienne. Il découvre un mode de vie fastueux et décide de devenir compositeur.

Octobre
Achille-Claude Debussy entre dans la classe d'accompagnement d'Auguste Bazille en même temps que Maurice Emmanuel. Échec définitif au concours de piano.

Fin d'année
Premières compositions : Madrid, princesse des Espagnes et Ballade à la lune, mélodies sur des poèmes d'Alfred de Musset.

1880

Juin
1er prix d'accompagnement. Mais échec renouvelé, après trois années d'études d'harmonie avec Émile Durand : le 30 septembre, le nom d'Achille-Claude Debussy est rayé de la classe.

Le trio de Nadedja von Meck en 1880 : P. Danilchenko (violon), Ladislas Pachulsky (violoncelle) et Debussy (piano) [© BnF]

20 juillet-5 novembre
Achille-Claude Debussy est engagé comme accompagnateur par Nadeja von Meck et séjourne à Interlaken (Suisse), Arcachon (Villa Marguerite), Paris, Nice, Gênes, Naples, Florence (Villa Hopenheim). Il compose en septembre son premier Trio en sol majeur pour piano, violon et violoncelle destiné au petit ensemble de Madame von Meck constitué de Pachulsky (violon), Danilchenko (violoncelle) et Achille-Claude Debussy. Transcription pour piano à quatre mains de trois danses de l'acte III du Lac des cygnes de Tchaïkovsky.

Fin d'année
Achille-Claude Debussy devient accompagnateur du cours de chant de Mme Moreau-Sainti, fonction qu'il occupera pendant quatre ans, les mardis et vendredis. Il y rencontre Marie Vasnier.

24 décembre
Achille-Claude Debussy entre dans la classe de composition d'Ernest Guiraud. Il suit pendant quelques mois, en auditeur libre, la classe d'orgue de César Franck.

1881

Début d'année
Achille-Claude Debussy envoie sa Symphonie en si mineur pour piano à quatre mains à Madame von Meck. Il donne des leçons particulières à son premier élève, Georges Cuignache.
Achille-Claude Debussy fréquente les Vasnier à Paris, 28 rue de Constantinople, chez qui il compose une dizaine de mélodies entre la fin 1880 et le milieu de 1881 : Caprice, Aimons-nous et dormons, Les Baisers, Rondel chinois, Jane, La fille aux cheveux de lin, Fleur des blés.

mi-juillet-début déc.
Séjour à Moscou chez Madame von Meck jusqu'à fin septembre, puis à partir du 2 octobre à Rome et à Florence. Il écrit Triolet à Philis et Souhait, mélodies sur des poèmes de Théodore de Banville, et Diane, ouverture pour piano à quatre mains.

1882

8 janvier
Achille-Claude Debussy achève Fantoches sur un poème de Verlaine extrait des Fêtes galantes qu'il a sans doute découvert chez les Vasnier.

12 mai
Concert public chez Flaxland, facteur de piano rue des Mathurins, où Achille-Claude Debussy et Marie Vasnier jouent en première audition Fête galante et Les Roses, mélodies sur des poèmes de Banville. Échec au concours d'essai du Prix de Rome avec Le Printemps, chœur d'Anatole de Ségur pour voix de femmes et orchestre.

Juin
Première œuvre éditée : Nuit d'étoiles (éditions E. Bulla) sur un poème de Banville. Examen au Conservatoire : deuxième accessit de contrepoint et fugue.

11 juillet
Examen de composition : deuxième accessit, partagé avec Edmond Missa.

14 juillet
Mort de sa tante Clémentine Debussy.

8 septembre-fin décembre
Achille-Claude Debussy séjourne pour la troisième fois chez Madame von Meck, à Plechtchevo (à une cinquantaine de kilomètres de Moscou) et à partir du 3 octobre à Vienne. Il compose En Sourdine (1ère version) et Mandoline sur des poèmes de Verlaine.